Infolettre

En vous abonnant à l'infolettre, vous serez informé(e) de la publication des nouveaux articles, ainsi que de la tenue de nos activités qui peuvent vous intéresser.

Soyez assuré(e) que votre courriel sera traité avec respect, et que la fréquence des envois est raisonnable.

Courriel
Prénom
Nom de famille
Nous respectons la loi antispam C-28
skip to Main Content
info@esens.ca
Transposer

Transformer?… Plutôt Transposer

La chenille se transforme en papillon. Il y a là une véritable métamorphose, une transformation d’un état physique à un autre, visuellement différent.

Et bien que l’être humain exprime le désir de changer, de se transformer pour évoluer, le coach, dans son accompagnement, préfère suggérer une démarche qui vise à transposer les habiletés acquises dans un certain domaine vers un autre où les défis sont plus grands.

Car en tant que coach, je crois profondément que chaque personne possède en elle toutes les ressources pour faire face aux différentes expériences de vie qui se présentent.

Laissez-moi vous raconter une histoire qui illustre bien la subtile différence entre transformer et transposer.

Il était une fois une jeune femme qui vint consulter une coach afin qu’elle « l’aide à se transformer en leader ». C’était l’objectif qu’elle désirait atteindre.

La jeune femme venait tout juste d’avoir son entretien d’évaluation avec son patron, à son travail. Celui-ci, bien que satisfait de ses performances, désirait qu’elle manifeste plus de leadership dans l’équipe au sein de laquelle elle évoluait.

De plus, le poste qu’elle convoitait depuis longtemps, et pour lequel elle travaillait fort, semblait dépendre de cette habileté.

Or, la jeune femme se disait incapable de manifester la moindre aptitude de leader.

En dirigeant la conversation sur la façon dont se manifestait la perception que la cliente avait d’elle-même comme « leader », la coach apprit que la jeune femme avait quelque difficulté à prendre la parole lors des réunions d’équipe, encore moins faire valoir son opinion. Très sociable et enjouée, elle acquiesçait aux propositions des autres avec enthousiasme et s’acquittait des tâches avec entrain.

Dans son réseau social, la même chose se produisait puisqu’elle acceptait de bon gré ce que ses amies proposaient. Avec sa famille, même scénario.

Elle avait appris à composer avec cet aspect de sa personnalité et ça lui convenait…la plupart du temps !

Après avoir bien cerné la façon dont sa cliente agissait dans les situations nécessitant du leadership, la coach lui demanda si elle avait un passe-temps, une passion…

Avec un grand sourire, la cliente lui répondit immédiatement qu’elle faisait partie d’une équipe de maîtres nageurs et qu’elle faisait de la compétition de natation depuis toute petite. Elle avait même pris en charge son groupe de nageurs et c’était elle qui planifiait les entrainements et les compétitions au niveau régional. Elle était à la tête d’une belle équipe qui travaillait fort à rendre tout ça possible.

La coach lui dit alors : « Je vois que vous êtes la leader de ce groupe ! »

Après une pause, la cliente se mit à sourire parce qu’elle venait de comprendre qu’elle n’avait pas à se transformer en leader. Elle l’était déjà naturellement… dans un domaine qui la passionnait !

Ainsi, au fil des rencontres de coaching, elle put mettre à jour ses habiletés de leader acquises dans le domaine de la natation et les transposer dans son milieu de travail.

FIN

Christine Boulay

Christine est coach professionnelle certifiée spécialisée en gestion de stress et hypnothérapeute. Passionnée par l’être humain, elle croit de tout coeur que chacun, à sa façon, peut se créer une vie riche et pleine de sens, elle n’a jamais hésité à vivre une multitude d’expériences professionnelles et personnelles, allant du sport de haut niveau à la comptabilité et aux soins palliatifs. Comme elle croit profondément en l’adage « Donnez au suivant », elle a co-créé ê-SenS afin de partager sa passion de la vie et de contribuer à l’effet multiplicateur des actions qui viennent du cœur.

Back To Top